La crémation, un marché en pleine évolution

Étant acceptée par l’église catholique depuis seulement 1973, la crémation fait maintenant partie intégrante des rituels funéraires. Ceci a évidemment un impact sur la présentation des fours crématoires, comme l’explique Martin Trudeau, directeur des ventes des Constructions de Mausolées Carrier Inc.

« Au début de l’utilisation des fours crématoires, ils étaient situés dans des pièces inaccessibles. Comme le début de la crémation peut maintenant faire partie de la cérémonie d’adieu au défunt, le four peut être installé dans un mur adjacent à une salle où se réunissent les familles. Par conséquent, il nous arrive de recevoir des commandes personnalisées où, par exemple, on retrouve le logo de la maison funéraire ou du cimetière sur la devanture du four, des lumières et des ajouts de couleurs.»

Les Constructions de Mausolées Carrier Inc. sont les seuls vendeurs autorisés des produits de la compagnie Pyrox spécialisée en crémation. Puisque le marché de la crémation est en expansion, les maisons funéraires et les cimetières désirent offrir à leur clientèle toute la gamme des possibilités de services.

« Il ne faut pas oublier que les règlementations au point de vue des normes environnementales évoluent aussi, ajoute Christine LeSage, assistante administrative, vente et marketing. Comme il s’agit d’un investissement à long terme pour les acheteurs, les concepteurs tentent de devancer les futures normes afin que les produits que nous vendons soient toujours règlementaires. »

Si le marché est en évolution alors que le taux de crémation atteint présentement près de 70% au Québec, la fabrication des fours crématoires est aussi en mode évolutif.

« Les ingénieurs qui travaillent à la fabrication des fours crématoires sont des vrais passionnés, affirme Christine LeSage. Des nouvelles situations ou la taille différente d’un défunt par exemple amènent des ajustements à la conception du four puisque le but premier est toujours d’optimiser son fonctionnement, comme la récupération des cendres et la possibilité d’installer un système de récupération de la chaleur, notamment. »

Comme dans le cas de tous leurs produits et services, les Constructions de Mausolée Carrier Inc. souhaitent ouvrir éventuellement leur marché des fours crématoires vers les États-Unis alors que présentement, il est centré au Québec et au Canada.

« C’est un marché compétitif, reprend Martin Trudeau, mais puisque les fours sont conçus et construits ici, c’est plus facile d’offrir un excellent service après vente qui est primordial dans ce domaine», conclut-il.Pyrox Rev3

Posted by
::
Site Manager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Current day month ye@r *